La marche est l’activité sportive la plus rependue et naturelle qu’il soit.

Entre la randonnée avec bâtons et le ski de fond ; la Marche Nordique est une activité physique permettant de combiner les bénéfices de la marche avec la propulsion dynamique des bras à travers des bâtons.

Ses intérêts ?

La pratique de marche Nordique est excellente pour la santé. Elle permet de renforcer le système cardio-vasculaire, les muscles de la posture, elle augmente la dépense énergétique, l’équilibre, la coordination …

Ses bénéfices sont reconnus par les spécialistes de la santé comme étant un sport idéal pour développer sa forme et fortifier son organisme tout en profitant des bienfaits de la Nature.

En comparaison avec la course à Pied, cette activité est douce, non-contraignantes, non-traumatisantes. Ses faibles impacts participent à la création et au maintien du capital osseux.

Son utilisation ?

Cette activité convient à tout le monde, du loisir à la performance. La marche nordique est un sport rependu dans le monde entier et codifiée en France par la fédération française d’athlétisme ; il existe même des compétitions.

Une paire de bâtons de marche nordique, un sac à dos ou sac banane pour s’hydrater, une paire de chaussure de trail ou trekking, une tenue de sport adaptée et respirante et vous êtes parée pour l’activité.

Que ce soit en milieu urbain, dans les parcs et forets, en montagne ou sur la plage, la marche nordique vous accompagnera sur tous vos parcours.

Les mouvements de bases?

Debout, chercher à vous auto-grandir. Tout en marchant de façon énergique, laissez pendre les bâtons fixés avec les dragonnes et les bras ballants vers le sol. Sur chaque pas ressentez le bras opposé du pied avant qui s’avance, puis recule.

Maintenant prononcer ce balancement et sur chaque mouvement de bras en avant venez saisir le manche pour avancer le bâton et planter la pointe à hauteur du pied opposé tout en gardant le bâton légèrement incliné en arrière. Venez exercer un mouvement de traction avec le bras en engageant l’avant-bras, le triceps, l’épaule et le dos. Relâcher le manche et finissez par un coup de poignet avec la dragonne pour finir le mouvement.

Recommencez ce mouvement avec le bras opposé. La marche doit être le plus naturelle possible, une sensation de gainage et de propulsion doit être ressenti à travers tout le corps. Un engagement des muscle profonds (périnée, transverse, spinaux, fixateur de scapula …) permet un mouvement efficace .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *